Pierre Augier | Photographe de notre mariage… et raconteur d’histoires…

Pierre Augier Photographe
Pierre Augier Photographe

Pierre Augier | Interview Portrait

Lorsque nous avons rencontré Pierre la première fois en 2015 pour préparer notre mariage, il nous a invité chez lui et le courant est tout de suite passé entre nous. Pierre nous a mis à l’aise immédiatement grâce à son sens de l’humour. Il nous a posé tout un tas de questions sur notre rencontre, notre passé (oups…), sur les personnes qu’on voulait moins voir sur nos photos (re-oups), notre côté préféré pour les portraits (re-re-oups)… Non, sérieux, un vrai pro et on a senti qu’il avait l’habitude des mariages.

Quand on est sorti de notre 1ère rencontre, l’agenda de notre mariage nous paraissait tellement plus clair… et il nous a permis de réaliser que nous n’étions pas du tout prêts… Le rendez-vous était le 24 avril 2015 et notre mariage était le 3 octobre 2015.

Une fois le contrat signé et renvoyé, nous avons juste fait une visioconférence via Skype le 27 septembre pour revoir le déroulement de la journée.

Le petit plus de Pierre, c’est qu’il n’hésite pas à vous donner des conseils sur le timing du mariage. Un vrai Wedding Planner ! Voir ses conseils ci-dessous.

Photos en couleurs, portraits volés, humour improvisé, tout était là.

Attention ! Pierre n’est pas seulement un photographe de mariage, il peut également vous accompagner dans vos événements d’entreprise, pour mettre en avant votre décorations d’intérieur, vos boutiques et n’hésite pas à vous suivre pour des sensations fortes lors de vos sports extrêmes.

MARIAGE
PHOTOGRAPHE

PRESENTATION
SON PARCOURS

Pierre, Je te laisse te présenter. Quel est ton parcours ?

« Pierre, provençal exilé en haute savoie de 36 ans, fier papa de deux petits garçons.

Mon parcours est celui d’un jeune homme qui a mis un peu de temps a trouver sa voie ! Passionné de sciences, mais un peu paumé en sortant du bac, j’ai attaqué de longues études d’informatique à Aix en Provence puis à Chambéry et Grenoble, ou j’ai débarqué à 21 ans, en 2005 donc, pour assouvir ma passion de la montagne et du ski… Aussitôt j’ai acheté un appareil photo pour me faire des souvenirs, moi qui n’avait jamais quitté ma Provence natale, j’avais envie de documenter mes aventures à la montagne.

C’était le tout début du numérique, je me suis acharné a apprendre la photo en auto didacte, avec à l’époque très peu de documentation sur internet, et rapidement je me suis aussi mis à photographier du ski ! »

Depuis combien de temps travailles-tu comme photographe ?

« J’ai vendu mes premiers reportages à la presse spécialisé en 2006 et peu de temps après j’ai commencé a vendre mes photos a des équipementiers sportifs. Au départ, c’était en complément de mon travail d’ingénieur en informatique: je prenais des congés pour partir shooter des skieurs, mais j’avais également soif de liberté et d’entreprenariat alors j’ai

« tout plaqué » pour faire des saisons de ski complètes pour suivre des skieurs professionnels pour le compte de magazines, de marques de skis ou office de tourisme et la photo est devenue assez rapidement mon activité principale, à l’hiver 2009 ! »

Pierre Augier Photographe photo mariage couple danse dans l'aire costume rose
Pierre Augier Photographe photo mariage couple sur les skis et sur le sable a la mer
Pierre Augier Photographe photo mariage couple souffle sur la neige

Pourquoi avoir choisi de faire des photos de mariage ?

« C’est arrivé un peu par hasard… Aprés un hiver à photographier du ski en 2009, j’ai émigré pour une saison d’été à Nice – une région que je ne connaissais pas du tout et où je n’avais aucune attache. Ne connaissant personne sur place donc, et conscient qu’il fallait que je me diversifie pour faire ce métier à plein temps (le ski ça marche pas trop l’été 😄).

 J’ai alors entrepris de contacter des agences de photos locales pour trouver du travail le weekend, dans la photo «corporate» et événementielle, car je savais que la région de Nice étant très très prisée par les entreprises afin d’y organiser des séminaires. J’ai pensé pourvoir « faire mon trou » et trouver du travail dans le futur l’été dans ce secteur, en complément de mon activité hivernale.

Une agence photo événementielle a bien voulu me recruter et me former à la photo de mariage. Au départ, j’étais très très perplexe ! Je n’avais couvert qu’un seul mariage en dilettante pour l’ami d’un ami et j’en avais pas un super souvenir ! J’avais également une vision trés fausse & caricaturale du photographe de mariage. Mais je suis curieux de nature et l’agence avait des clients trés prestigieux… J’ai alors accepté … et je ne l’ai pas regretté, j’ai attrapé le virus dès le premier mariage!

Tout d’abord, parce que je me suis rendu compte que la photo de mariage était un domaine très exigeant ! Quand on le pratique dans un esprit photo journalisme, en suivant les mariés toute la journée, en tachant de raconter une histoire c’est un exercice qui demande beaucoup de polyvalence et d’énergie ! Il faut avoir la niaque pour tenir pendant 15 heures d’affilée avec du matériel assez lourd sur le dos lors de longues journées d’été caniculaires, être dynamique et souriant avec les mariés et les invités, ne rater si possible aucun invité, savoir les mettre à l’aise (Pour les mariés, c’est très souvent la première expérience d’un shooting photo !), savoir faire du portrait, du paysage, des photos sur le vifs, assurer dans les moments de stress et en rater aucun moment important, savoir faire des photos dans des conditions de basse lumière, au flash cobra (pas facile a bien utiliser !) des photos posées (les photos de groupes par exemple, cela peut paraitre simple, mais il faut une vraie présence et pas mal d’organisation pour que cela se déroule efficacement !) etc etc. Le mariage est une très belle « école de la photo » ! Avec le recul, cela m’a apporté une formation et une expérience solide qui me sert dans tous les autres domaines de la photo.

Le deuxième aspect qui m’a motivé à poursuivre la photo de mariage est son aspect social et humain : chaque samedi en été, je « plonge » dans une famille différente. En tant que photographe, on suit les mariés toute la journée et on est donc au coeur de leur intimité. On est confronté a des cultures, des familles, des lieux, des ambiances bien différentes, ce qui est enrichissant humainement. Pour faire court, et prendre un exemple extrême, il m’est arrivé de faire un mariage d’Etat en Afrique avec 500 invités, le Président de la République et des stars du showbiz, et la semaine suivante un mariage traditionnel à 40 personnes vers St Etienne pour un « modeste » couple d’ingénieurs. Comme invité, je peux côtoyer du jour au lendemain Roger Moore et le prince Albert sur un mariage à Monaco, et des gens comme tout le monde et pas moins intéressants dans un charmant petit village paumé. Personnellement, ce contraste ça m’éclate !

A moins d’être blasé et d’un naturel froid et timide – ce qui n’est pas vraiment mon cas -, on devient donc beaucoup plus que de simples photographes, mais aussi des confidents, des diplomates, des témoins, des amis… On a un rôle à part dans cette journée. Je dis souvent à mes clients qu’on est quelque part entre l’invité et le prestataire.

Pour finir, un autre aspect que j’aime beaucoup dans la photo de mariage (parce qu’il y en a pleins d’autres mais que ce serait très long de tous les énumérer ici), c’est que j’ai conscience d’être capital dans la création d’un souvenir important d’une famille qui se crée. Ces photos sont un marqueur social et historique d’une famille. Lorsque je shoote pour une campagne de pub, de très nombreuses personnes vont voir mes photos mais peu y prêteront vraiment attention et il est fort probable que une année plus tard, mes photos soient archivées et oubliées. Alors que pour un mariage, un nombre de personnes très restreintes verront mes photos, mais dans la durée ! J’aime à penser que mes clients montreront leurs photos de mariage à leurs petits enfants dans 40 ans … c’est assez flatteur et mine de rien, cela fout une sacrée pression ! Je n’ai pas le droit à l’erreur le jour J et je n’ai pas envie que vos petits enfants se moquent de vous dans 40 ans, alors je m’applique au quotidien pour vous offrir le meilleur 🙂

Comment se présente 2020  ? Encore des weekends de libres ? (Interview avant le confinement Covid-19)

Oui j’ai pas mal de dispos encore ! Pour les dates en haute saison, je suis traditionnellement réservé entre 12 et 6 mois avant. Avec 2 enfants, depuis 2 ans j’ai un peu levé le pied et je me réserve des weekends « off » 😃. La famille avant tout…

Quels sont tes meilleurs conseils pour de futurs mariés ?

Oula ! Je te rappelle que mes rendez-vous préparatoires durent souvent plus de deux heures, et les conseils importants ne manquent pas ! 🙂 Cela va etre dur d’être synthétique…

Précédent
Suivant

Le choix de votre photographe

Votre second critère, après le style photographique que vous aimez, pour choisir VOTRE photographe devrait être le feeling que vous avez avec lui après un long entretien (de préférence à son studio, ou sinon en vidéo conférence). Ne vous limitez pas à un coup de fil ou un tour sur son site web pour le choisir : rencontrez-le ! Vous allez passer une journée assez stressante à ses cotés, alors il est important qu’il ne soit pas une source de stress supplémentaire. Ce n’est pas parce qu’un photographe est très connu ou a bonne presse sur les blogs de mariage qu’il vous correspond… Le bouche à oreille est une bonne indication. Cependant pour les mêmes raisons, il faut aussi s’en méfier : ce n’est pas parce que votre amie a apprécié son photographe de mariage que vous l’apprécierez aussi ! Vous n’avez peut-être pas les mêmes goûts et les mêmes critères que votre amie.

Ne comparez JAMAIS les photographes seulement sur le prix… mais efforcez-vous de demander un maximum de détail sur le travail qui va être réalisé par le photographe, avant, pendant et après le mariage et ce qui va être livré. Posez le maximum de questions : Combien de photos minimum seront livrées? Est ce que les photos sont retouchées ? Est ce que les photos sont gratuites pour les invités ? Les photos sont-elles livrées en haute définition ? Quelle est l’expérience du photographe ? Comment est-il habillé le jour j ? (de trop nombreux photographes se permettent de venir en jean t-shirt sur des mariages…). A-t’il un appareil de secours en cas de pépin technique ? Prenez connaissances des CGV (que se passe t’il en cas de pépin de santé, d’annulation, etc, etc.). Le diable se cache dans les détails… Pourquoi le photographe aime shooter des mariages ? Est-ce que c’est son métier à plein temps ou un hobby pour arrondir ses fins de mois ? Tous ces détails importants ont évidemment un impact sur la qualité et le prix du reportage.

Le budget de votre mariage

MOn le sait tous, un mariage est une journée assez onéreuse ! Si vous avez un budget restreint, comme la plupart des gens, mon conseil, c’est de miser sur un nombre restreint de prestations de qualité plutôt que de multiplier les petites prestations «low cost». Par exemple : mieux vaut prendre un bon photographe OU un bon vidéaste de mariage plutôt que de prendre une personne qui fera mal les deux ou deux prestataires peu qualitatifs ! Chacun a ses priorités, à vous d’identifier les vôtres, et de renoncer au superflu qui peut faire très très vite grimper la facture! Est ce que vous avez vraiment besoin d’offrir des dragées à vos invités, de louer cette voiture de collection pendant 1 heure pour aller à la mairie ? Ou de servir deux entrées au lieu d’une seule ? A vous de voir ! Aussi, une manière efficace de réduire le budget est de limiter le nombre d’invités ! Cela peut paraître cruel, mais mieux vaut inviter 60/80 personnes que vous appréciez beaucoup que 150 personnes dont la moitié que vous ne croisez qu’une fois tout les 3 ans 😅. Et cela a l’avantage d’être moins stressant pour vous le jour J. Moins d’invités c’est moins de sollicitations !

L'organisation de votre mariage

Pour le choix de vos prestataires et de votre lieux, je vous conseille de vous y prendre le plus tôt possible ! Certains lieux en Haute-Savoie sont réservés plusieurs années à l’avance. Prendre le temps vous permettra d’organiser votre mariage plus sereinement ! Organiser un mariage peut être vécu par certains couples comme une épreuve… Bon, c’est une bonne manière de tester votre couple, mais ça serait dommage de se séparer avant le mariage parce que vous ne vous êtes pas mis d’accord sur un plan de table 😅. Prenez cette tâche sérieusement, mais sans vous prendre trop la tête (et en vous entourant de pros si possible !). Le plus important c’est de s’aimer, et tant pis si tout n’est pas parfait le jour J, vous ne pourrez de toute façon pas tout maîtriser ! (la météo par exemple …).

C’est assez classique, mais la préparation d’un mariage peut faire ressortir des tensions familiales ! Prenez du recul, armez vous de patience et de diplomatie ! Après le mariage vous ne serez pas obligé de négocier la couleur des faire-parts ou le menu du mariage avec belle-maman/beau-papa, donc ça se passera forcément mieux lors des repas de famille ! Quelques concessions sont à prévoir- Cependant, gardez le contrôle : c’est VOTRE mariage 🤩. Vous ne pourrez pas faire tout tout seul, il faut savoir déléguer, mais à des personnes de confiance !

S’il y a des enfants en bas âges invités à votre mariage, prendre une nounou est une très très bonne idée ! Cela permettra aux parents de se détendre et de profiter du mariage, sans avoir a courir après leur progéniture pendant toute la soirée. Vous pouvez aussi insister pour que les parents fassent garder les enfants à la maison ! (je dis ça en qualité de nouveau papa qui a été invité a un mariage sans nounou en début d’été ! pas simple … 🤪).

J’en aurais encore des tonnes a vous donner, mais voilà mon dernier conseil, et c’est surement le PLUS IMPORTANT : la clé de votre mariage, c’est votre planning ! Veillez à ce qu’il ne soit pas trop dense, placez du «quart d’heure savoyard» à chaque étape ! Il se passe énormément de choses lors d’un mariage, et chaque petit imprévu peut amener son grain de sable dans le planning, vous faire stresser et tout retarder, ce qui finira par avoir des conséquences fâcheuses à la fin !

Pensez à réduire les déplacements le jour J entre mairie => église => lieux de réception. Dans la mesure du possible, ils seront courts… et prenez très très large niveau timing : pensez à vos invités qui ne sont pas de la région et vont se perdre, ou pensez aux places de parking (une centaine de personne qui débarquent dans un village, c’est jamais évident !), et pensez au retour des invités éméchés en fin de soirée bien sûr 🥂🥂… (l’hébergement sur place ou louer un VTC mini van sont des bonnes solutions pour que vos invités ne partent pas trop vite de la soirée et/ou ne prennent pas de risques).

Si vous pouvez tout faire sur un même lieu, ou à pied, c’est top ! Perdre du temps dans les bouchons autour du lac d’Annecy entre la mairie, l’église et le lieu de réception, c’est dommage je trouve.

Merci Pierre pour ce beau témoignage ! 🙏 On réserve un autre article à tes séances de sports extrêmes ? A très vite !!

 

Merci Pierre pour ce beau témoignage ! 🙏 On réserve un autre article à tes séances de sports extrêmes ? A très vite !!

CONTACT
Pierre Augier Photographe
15 rue de l'ancienne poste, 74270 Marlioz, France
Tél. +33 6 87 70 66 20

Autres articles Mariage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.